Texte de Jean Starobinski (repris dans la catalogue Giacometti, Balthus, Skira..., Genève, 2009)

La longue place du Molard avait été, aux siècles plus anciens, un port sur le lac. l'un des lieux d'accostage des barques du Léman Elle était devenue, au dix-neuvième siècle, le cœur de la Genève commerçante. Une place presque fermée, presque à l'italienne. En 1943, Albert Skira venait d'y installer ses bureaux. Il allait bientôt entreprendre une publication qui constituait, sous une autre forme, la suite de son Minotaure d'avant-guerre: ainsi prit naissance, dans le format d'un grand journal qu'on pouvait mettre dans sa poche (si elle était assez profonde), le polymorphe Labyrinthe, qui fut, pendant trois années (1944-1946), un rendez-vous des peintres, des poètes, des critiques, des essayistes de quelques tendances politiques diverses et contradictoires.